Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Excellente) Présentation

  • : Blog de Georges Flipo, auteur
  • Blog de Georges Flipo, auteur
  • : Dans ce blog : chroniques sur l'actualité littéraire (la mienne et celle des autres), sur l'écriture, sur l'édition, sur les auteurs, et tout ce qui se réclame de lalittérature.
  • Contact

Actualité brûlante

Blog au repos

Mais rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur le site www.georges-flipo-auteur.com  

Recherche

Avant d'entrer ou de sortir

Pour une lecture plus structurée, cliquez juste en dessous : pavé "pages" ou pavé "catégories".

Pour des informations pérennes, impitoyablement classées, allez faire un saut sur mon site d'auteur

Il vient d'être entièrement remanié. Tout y est très beau, très chic. Même le chien.

Archives

Des attaches et des liens

Des blogs que je fréquente souvent ou parfois, mais avec plaisir, sans forcément y laisser de commentaires, des blogs dont le tenancier vient parfois faire un coucou en dessous de mes billets, des blogs qui aiguillent vers le mien, des blogs qui ont donné un coup de pouce à un ou plusieurs de mes livres, tout cela crée des liens.

Si vous pensez que votre absence dans cette liste est un scandale, faites un scandale. Ou, plus simple, faites-moi signe.

-------
 
813
Actu du noir (Jean-Marc Laherrère)
Actualitte.com, Nicolas
Alex (Mot à mots)
Amanda Meyre
Annick Dor
Antigone (Les écrits d’Antigone)
Armande 22,  Les livres-bonheur
Aude (Mots dits)
Balmeyer
Biblioblog (Laurence)
BibliObs
Bibliophagie (Sybilline)
Bibliosurf
Biffures chroniques
Blog de Thomas Clément
Bloghotel
Blog-o-book
Boojum
Bookingdom
Bric à book, Leiloona
Brigit Hache
BSC News
C’était demain, Dominique Boudou
Cabinet de curiosités d’Eric Poindron
Cafebook (Emma)
Calipso,
Calibre 47 (Claude Mesplède)
Calou, L’Ivre de lectures
Carnet de lectures
Carnets de Pierre
Carnets de sel (Essel)
Caro[line] 5ème de couverture, 
Catherine (La culture se partage)
Cathulu
Chaperlipopette
Chez Lo
Chiffonnette
Chimère (A livre ouvert)
Choupynette (Y'a d'la joie)
Chroniques littéraires
Clair et net
Clarinesse (L'œil du vent)
Claude Le Nocher
Clopin-clopant (Clopine)  
Comme dans un livre
Cozop
Critico-blog
CulturesFrance
Cunéipage (Cuné)
Daniel Fattore
Danielle, Maux d’auteurs
Dasola
De livres en livres
Digressions (Joseph Vebret)
Ecrivains-voyageurs
Eireann (Yvon)
Eloah (À lire, à croquer)
Emmanuelle Urien
En lisant, en voyageant, (Keisha)
Encres vagabondes, Patricia Châtel
Enna lit, Enna vit
Eric Fouassier
Espaces, CNES
Eulalie
Evene
Extra-ball, (Dorham)
Fabelire
Fabula Bovarya,
Flof 13 (Lire et délires)
Florinette, Les lectures de Florinette,
Fluctuat.net
Forum A vos plumes
Forum Tir Na N’Og et Cie
Frédérique Martin
Gaëlle Pingault
Géothèque
Géraldine (Les coups de cœur)
Gwenaelle (Skriban)
Happy Few, Fashion Victim
Hautefort, club Littérature
Hebdo des notes,
Indications
Initiales
Interlignage
Jean Calbrix
Journal  d’une lectrice (Papillon)
Kalistina
Kathel, Lettres exprès
Kheops
La bibliothèque du dolmen
La caverne d'Ankya
La cuisine des mots (Ciorane)
La Factory
La liseuse (au fil de mes lectures)
La Mère Castor
La Péniche.net ( Bureau des Arts de Sc. Po )
La pile à lire d'Hécléa
La plume et le citoyen
La Revue Littéraire (Blog Leo Scheer)
La scribouillarde
La tête dans les pages
Labyrinthes avec vue
Le bibliomane
Le blog d’Ameleia,
Le goût des livres (Aifelle)
Le retour de l'être aimé
Le Scribe
Lechoixdesbibliothécaires
Lecture & Ecriture
Lectures et autres (Sylvie)
Leo Scheer (La revue littéraire)
Les chroniques de Mandor
Les jardins d’Hélène
Les lectures de Martine,
Les livres de l'Arrajou
Les penchants du roseau
Levraoueg (La tourneuse de pages)
Librairie des voyageurs, Les 5 continents.
Lignes de fuite
L'île, la petite île
Lili (Des livres et moi)
Liliba
Lily et ses livres
Lire et délires (Flof13)
Litote en tête
Livres pour vous
Livres et Cinéma (Yohann)
Lou, My Loubook 
LVE, Lire Voir Entendre
Lyvres (Yv)
Magali Duru
Maïté Bernard (sur Bibliosurf)
Malice
Manu Causse
Marc Sefaris
Mary's colors
Maud et les mots
Mercedes G.F.
Mes lectures (Phil)
Mille et une pages (Stephie)
Miss Orchidée 
Monde du livre.com,
Mot Compte Double (Françoise Guérin)
Mots en bouche
N.U.L.L.E., Erzebeth
Nicolas Ancion
Nuit blanche
Obiwi
Oceanicus in folio
One big day
Pages à pages
Parfum de livres
Pascal, Le disque 
Pickendorf (Qui hodie agisti)
Pimprenelle
Posuto
Pralineries (Pralines)
Pr'Ose (Emma Bovary)
Prudence
Quichottine,
Quoi de 9 Cécile ?
Roseau
Rue des Livres
Salondulivre.net
Saxaoul
Scriptural (Schlabaya)
Serial lecteur
Site de Brigitte Niquet
 
Sylire
Tamara (Tamacultire)
Thaïs, Arc-en-ciel, 
Turquoise (Un moment Turquoise)
Valérie (Un fil à la page)
Vers Minuit, Franck Garot
Voyage au bout de la lettre (Pitou)

Yspaddaden

Yves Mabon, Prix Orange du Livre
Zoé Lucider
Zoridae

Copinage éhonté.

Voici une rubrique dans laquelle je présente des livres écrits par des auteurs avec lesquels j'entretiens d'amicales relations. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d'emplacement publicitaire. C'est beaucoup plus honorable, c'est du copinage. Les livres présentés dans cette rubrique ne seront pas toujours les mêmes : à défaut de renouveler mes copains, mes amis, mes relations, je vais renouveler leurs parutions.

 

Cherche-jeunes-filles-200-x315.jpg

  Le tout dernier de Françoise Guérin

virages-dangereux-copie-1.jpg

La-vieille-dame-du-riad.jpg


Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3.jpg
Tu-ne-mourras-plus-demain.jpg

 

Les pays

Moulins A paroles


L-eau-des-reves.jpg

Lotus Seven

Un homme perdu-copie-1


Langue-de-pub-copie-1.jpg

Livre-Magali-Duru.jpgLe tout dernier de Magali Duru

tous-nos-petits-morceaux.jpg

      Le tout dernier d'Emmanuelle Urien

Fouad.jpg

Dominique-Guerin.jpg

 

Quatre carnages..

 

 

 

  Teignes

 

 

 

 

Un escarpin de soie bleue

 

 

Est-ce ainsi

8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 11:07

Un peu en vrac, parce que je n'ai pas le coeur à faire des rangements :

Pascal Garnier est décédé. C'était un des meilleurs nouvellistes francophones. S'il y a un paradis pour les écrivains, est-ce qu'il y aura une file d'entrée pour les nouvellistes, et une autre, privilégiée, pour les romanciers ? Quelle file Pascal choisira-t-il ? Sa disparition est un mauvais coup pour les nouvellistes français : nous ne sommes pas si nombreux à écrire et publier régulièrement des nouvelles. Encore moins nombreux quand il s'agit de le faire avec la sensibilité de Pascal Garnier. Il faisait honneur à la nouvelle. Lisez-le, il n'est pas trop tard.

Mon nouveau site est en ligne : il a encore plein de défauts, dont celui de ne pas occuper pleinement votre écran (sauf si celui-ci s'affiche en 1024 octets de large). N'hésitez pas à y faire un tour pour me dire le mal que vous en pensez, ou le bien - ça m'intéresse dans les deux cas. Je certifie qu'aucun animal n'a été maltraité pour la réalisation de ce site.
http://www.georges-flipo-auteur.com/

Le visuel juste en dessous, c'est la page d'accueil. Je vous y attends. Le chien aussi.1024-GF-et-chien-dans-decor-.jpg

Ouf, la première critique négative concernant  "La commissaire n'aime point les vers" a montré le bout de son nez dans la blogochose. Elle vient d'un blog que j'aime bien, celui de Schlabaya. C'est une critique sans malveillance, argumentée, sincère. Avis aux autres blogs : ce n'est plus la peine de pondre un billet négatif sur "La commissaire...", Schlabaya a tout dit et bien dit, dans le genre, même s'il y a quelques petites inexactitudes dans ce billet. En un sens, ça me fait plaisir, c'est écrit par une blogueuse intelligente et honnête. Je me souviens du premier billet négatif (il y en a eu deux)  sur "Qui comme Ulysse", il était atterrant et semblait écrit par une lectrice qui n'avait fait que feuilleter les nouvelles : elle avait décidé de ne pas aimer et était d'une totale mauvaise foi, inventant même des situations pour pouvoir les critiquer. Tout ça pour dire que je suis très content que Schlabaya n'ait pas aimé "La commissaire n'aime point les vers", cela crédibilise les autres billets positifs. Allez lire Schlabaya (blog Scriptural). Ah, j'oubliais : je ne suis pas complètement d'accord avec elle. Et même pas du tout.


Certains visiteurs s'étonnent des requêtes par lesquelles on arrive à mon blog (et dans le cas des plus savoureuses, à ma Chambre des requêtes) . Je ne déforme aucune requête, je les publie telles quelles. Pour vous donner une idée de ce que je reçois quotidiennement, voici un extrait des arrivages du jour. Ca vous va ?

comment se faire éditer  google  2 
roman comment se faire publier  google  2 
se faire éditer chez gallimard  google  2 
les 100 livres les plus lus  google  2 
manœuvrer comme ulysse  google  2 
dans quelle catégori de romen ce trouve le livre vas y claire google 1
les palmes académiques qu'est ce que c'est?  google  1 
resumé de louise de william somerset maugham  google  1 
comment sera -t il le bonheur d' antigon  google  1 
sujet de nouvelles  google  1 
un roman ennuyeux est il un bon film  google  1 
2ème moitié du temps retrouvé  google  1 
quel editeur donne une chance au premier roman  google  1 
mission stendhal 2009  google  1 
avoir un prix nobel avoir  google  1 
blog ecrivain  google  1 
c'est bien la peine  google  1 
qu’est-ce que la littérature ?  google  1 
récrire ou réécrire  google  1 
  requête censurée
envoyer manuscrit phébus  google  1 
blog écrivain  google  1  

  

Il paraît que le blog de Mme Lise-Marie Jailland (avant c'était simplementWrath ) explique aux auteurs candidats à l'édition que le Salon du Livre de Paris n'est pas fait pour eux. C'est un des propos les plus bêtes, dangereusement bêtes, qu'on puisse leur tenir : le Salon est au contraire un merveilleux endroit pour comprendre le style, les goûts de chaque éditeur. C'est le seul endroit où l'on puisse feuilleter toute sa production regroupée. Le salon n'est pas fait pour proposer un manuscrit aux éditeurs, mais il est idéal pour choisir ceux à qui on va ensuite le proposer en l'envoyant par la poste. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai repéré les trois éditeurs avec lesquels je travaille.
Quand on explore ledit blog, on comprend mieux le phénomène des suicides collectifs. C'est le Temple Solaire des wannabes qui ne veulent plus rien wanter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Colchique 12/03/2010 13:11


Escuse Georges... j'ai lu le tome 1, une bonne dizaine de fois. C'est le 2, le 3, le 4, le 5 etc. que je veux lire. Le temps presse. Mes derniers résultats biologiques ne sont pas très bons.


Georges F. 15/03/2010 17:32


Je suis sensible à vos arguments. Apprenez d'abord le 1 par coeur et revenez me le réciter dans un salon.


Colchique 12/03/2010 13:02


Pascal Garnier ? connais pas. Et alors, quand bien même, moi aussi je vais mourir.Ce que je veux, moi, c'est lire avant de calencher les tomes : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 etc. du Vertige des
auteurs. Parce que, jamais rien lu de si bon, de si fantastique, de si incommensurablement merveilleusement inouï que ce roman. Grouille, Georges, y me reste plus beaucoup à vivre !


Georges F. 15/03/2010 17:31



Merci Si j'ai réservé un tel sort au héros du Vertige, c'est pour que jamais plus il ne revienne me hanter : c'est mon double maudit, je me suis débarrassé de lui. J'espère. 
Désdolé pour cette vie en trop dont, du coup, vous ne saurez quoi faire.



Christine 11/03/2010 13:44


Pour en revenir au blog de Wrath, la mauvaise foi évidente de la demoiselle m'amuse presque autant que votre tribunal des flagrants délires, cher Georges. Sauf que chez elle, ce n'est pas une
blague, elle pense vraiment ce qu'elle dit. J'y vais de temps à autre pour y pousser ma gueulante, notamment au sujet de ses a-priori concernant les salons et les éditeurs parisiens, alors qu'elle
n'a jamais rien publié nulle part. Si tout va bien, je serai, moi aussi, publiée à Paris. Et alors ? Ca fait dix ans que je publie en province mais pour Wrath, c'est nul. Il faut bien commencer
quelque part. Tant mieux pour ceux qui publient tout de suite dans la capitale, mais les autres existent aussi et j'embête assez la miss pour le lui faire comprendre. En vain, je suppose...


Georges F. 12/03/2010 07:40


Tout témoignage qui contrarie sa vision du mopnde est irrecevable, hélas.


M agali 11/03/2010 12:50


La chambre des requêtes est toujours un mets de choix sur ce blog, merci Georges!

Et sinon, je signale que le site de Télérama offre une courte nouvelle de Pascal Garnier (triste départ, en effet) mise en ligne dans l'article suivant:

http://www.telerama.fr/livre/pleins-feux-sur-le-noir-avec-une-nouvelle-de-pascal-garnier,38974.php


Georges F. 12/03/2010 07:39


Merci M agali. Je vais aller y faire un tour


Schlabaya 09/03/2010 21:07


Loin de moi l'idée d'être meilleure enquêtrice que vous ; d'ailleurs, la seule "detective story" que j'aie jamais écrite pèche par défaut de documentation, et ce n'est pas le cas de la Commissaire.
Au sujet de ce fameux manque de professionnalisme, je pensais, outre à cette fameuse scène qui clôt l'enquête, à son comportement vis-à-vis de ses adjoints, et surtout Monot, au long de
l'enquête... Mais peut-être ai-je eu la plume dure envers vous. Et le fait d'avoir lu votre roman juste après celui de Pierre Véry m'a peut-être rendue plus sévère.


Georges F. 09/03/2010 22:42



Je ne sais que répondre ; et, de toutes façons, je serais incapable d'écrire la réponse : les bras m'en tombent ...