Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Excellente) Présentation

  • : Blog de Georges Flipo, auteur
  • Blog de Georges Flipo, auteur
  • : Dans ce blog : chroniques sur l'actualité littéraire (la mienne et celle des autres), sur l'écriture, sur l'édition, sur les auteurs, et tout ce qui se réclame de lalittérature.
  • Contact

Actualité brûlante

Blog au repos

Mais rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur le site www.georges-flipo-auteur.com  

Recherche

Avant d'entrer ou de sortir

Pour une lecture plus structurée, cliquez juste en dessous : pavé "pages" ou pavé "catégories".

Pour des informations pérennes, impitoyablement classées, allez faire un saut sur mon site d'auteur

Il vient d'être entièrement remanié. Tout y est très beau, très chic. Même le chien.

Archives

Des attaches et des liens

Des blogs que je fréquente souvent ou parfois, mais avec plaisir, sans forcément y laisser de commentaires, des blogs dont le tenancier vient parfois faire un coucou en dessous de mes billets, des blogs qui aiguillent vers le mien, des blogs qui ont donné un coup de pouce à un ou plusieurs de mes livres, tout cela crée des liens.

Si vous pensez que votre absence dans cette liste est un scandale, faites un scandale. Ou, plus simple, faites-moi signe.

-------
 
813
Actu du noir (Jean-Marc Laherrère)
Actualitte.com, Nicolas
Alex (Mot à mots)
Amanda Meyre
Annick Dor
Antigone (Les écrits d’Antigone)
Armande 22,  Les livres-bonheur
Aude (Mots dits)
Balmeyer
Biblioblog (Laurence)
BibliObs
Bibliophagie (Sybilline)
Bibliosurf
Biffures chroniques
Blog de Thomas Clément
Bloghotel
Blog-o-book
Boojum
Bookingdom
Bric à book, Leiloona
Brigit Hache
BSC News
C’était demain, Dominique Boudou
Cabinet de curiosités d’Eric Poindron
Cafebook (Emma)
Calipso,
Calibre 47 (Claude Mesplède)
Calou, L’Ivre de lectures
Carnet de lectures
Carnets de Pierre
Carnets de sel (Essel)
Caro[line] 5ème de couverture, 
Catherine (La culture se partage)
Cathulu
Chaperlipopette
Chez Lo
Chiffonnette
Chimère (A livre ouvert)
Choupynette (Y'a d'la joie)
Chroniques littéraires
Clair et net
Clarinesse (L'œil du vent)
Claude Le Nocher
Clopin-clopant (Clopine)  
Comme dans un livre
Cozop
Critico-blog
CulturesFrance
Cunéipage (Cuné)
Daniel Fattore
Danielle, Maux d’auteurs
Dasola
De livres en livres
Digressions (Joseph Vebret)
Ecrivains-voyageurs
Eireann (Yvon)
Eloah (À lire, à croquer)
Emmanuelle Urien
En lisant, en voyageant, (Keisha)
Encres vagabondes, Patricia Châtel
Enna lit, Enna vit
Eric Fouassier
Espaces, CNES
Eulalie
Evene
Extra-ball, (Dorham)
Fabelire
Fabula Bovarya,
Flof 13 (Lire et délires)
Florinette, Les lectures de Florinette,
Fluctuat.net
Forum A vos plumes
Forum Tir Na N’Og et Cie
Frédérique Martin
Gaëlle Pingault
Géothèque
Géraldine (Les coups de cœur)
Gwenaelle (Skriban)
Happy Few, Fashion Victim
Hautefort, club Littérature
Hebdo des notes,
Indications
Initiales
Interlignage
Jean Calbrix
Journal  d’une lectrice (Papillon)
Kalistina
Kathel, Lettres exprès
Kheops
La bibliothèque du dolmen
La caverne d'Ankya
La cuisine des mots (Ciorane)
La Factory
La liseuse (au fil de mes lectures)
La Mère Castor
La Péniche.net ( Bureau des Arts de Sc. Po )
La pile à lire d'Hécléa
La plume et le citoyen
La Revue Littéraire (Blog Leo Scheer)
La scribouillarde
La tête dans les pages
Labyrinthes avec vue
Le bibliomane
Le blog d’Ameleia,
Le goût des livres (Aifelle)
Le retour de l'être aimé
Le Scribe
Lechoixdesbibliothécaires
Lecture & Ecriture
Lectures et autres (Sylvie)
Leo Scheer (La revue littéraire)
Les chroniques de Mandor
Les jardins d’Hélène
Les lectures de Martine,
Les livres de l'Arrajou
Les penchants du roseau
Levraoueg (La tourneuse de pages)
Librairie des voyageurs, Les 5 continents.
Lignes de fuite
L'île, la petite île
Lili (Des livres et moi)
Liliba
Lily et ses livres
Lire et délires (Flof13)
Litote en tête
Livres pour vous
Livres et Cinéma (Yohann)
Lou, My Loubook 
LVE, Lire Voir Entendre
Lyvres (Yv)
Magali Duru
Maïté Bernard (sur Bibliosurf)
Malice
Manu Causse
Marc Sefaris
Mary's colors
Maud et les mots
Mercedes G.F.
Mes lectures (Phil)
Mille et une pages (Stephie)
Miss Orchidée 
Monde du livre.com,
Mot Compte Double (Françoise Guérin)
Mots en bouche
N.U.L.L.E., Erzebeth
Nicolas Ancion
Nuit blanche
Obiwi
Oceanicus in folio
One big day
Pages à pages
Parfum de livres
Pascal, Le disque 
Pickendorf (Qui hodie agisti)
Pimprenelle
Posuto
Pralineries (Pralines)
Pr'Ose (Emma Bovary)
Prudence
Quichottine,
Quoi de 9 Cécile ?
Roseau
Rue des Livres
Salondulivre.net
Saxaoul
Scriptural (Schlabaya)
Serial lecteur
Site de Brigitte Niquet
 
Sylire
Tamara (Tamacultire)
Thaïs, Arc-en-ciel, 
Turquoise (Un moment Turquoise)
Valérie (Un fil à la page)
Vers Minuit, Franck Garot
Voyage au bout de la lettre (Pitou)

Yspaddaden

Yves Mabon, Prix Orange du Livre
Zoé Lucider
Zoridae

Copinage éhonté.

Voici une rubrique dans laquelle je présente des livres écrits par des auteurs avec lesquels j'entretiens d'amicales relations. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d'emplacement publicitaire. C'est beaucoup plus honorable, c'est du copinage. Les livres présentés dans cette rubrique ne seront pas toujours les mêmes : à défaut de renouveler mes copains, mes amis, mes relations, je vais renouveler leurs parutions.

 

Cherche-jeunes-filles-200-x315.jpg

  Le tout dernier de Françoise Guérin

virages-dangereux-copie-1.jpg

La-vieille-dame-du-riad.jpg


Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3.jpg
Tu-ne-mourras-plus-demain.jpg

 

Les pays

Moulins A paroles


L-eau-des-reves.jpg

Lotus Seven

Un homme perdu-copie-1


Langue-de-pub-copie-1.jpg

Livre-Magali-Duru.jpgLe tout dernier de Magali Duru

tous-nos-petits-morceaux.jpg

      Le tout dernier d'Emmanuelle Urien

Fouad.jpg

Dominique-Guerin.jpg

 

Quatre carnages..

 

 

 

  Teignes

 

 

 

 

Un escarpin de soie bleue

 

 

Est-ce ainsi

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 10:49

 

 500 livres


Les 30 livres qu’il faut avoir lus si vous voulez les citer comme préférés. Sinon, laissez-les moi.

 

Culture Café vient de donner les résultats d’une enquête très intéressante : ce site demandait aux internautes quels étaient leurs dix livres préférés. Je dis bien « les dix livres préférés ». Pas les dix plus grands chefs-d’oeuvre, pas « les dix livres qu’il faut avoir lus », simplement les préférés. On attribuait 10 points au 1er,  9 au 2ème, etc. Et on compilait. Les résultats sont pleins d'enseignements, et je vous invite à les découvrir sur le site :  http://500-livres.com/index.html

 

Certes, ce classement n’est pas un sondage, avec la rigueur que cela aurait impliqué. Tous les internautes pouvaient voter. Certains auteurs semblent avoir voté pour eux, et même plusieurs fois, si l’on en juge la présence, dans ce classement, de parfaits inconnus contemporains. Citons, puisqu’il semble aimer ça, le célèbre Arno Mothra, deux fois classé dans les cinquante premiers, rien que ça, avec le fameux « La fausse couche du paraphrène », 37ème entre Fitzgerald et Dostoïevsky, et avec l’admirable « Amylène analgésique », 54ème juste devant Nabokov et Boulgakov : on se donne les honneurs qu’on peut.

 

Ces réserves mises à part (elles ont été signalées avec clarté par les organisateurs), ce classement offre bien des surprises. Je les commenterai de façon plus détaillée dans quelque temps, pour ne pas ôter à Culture-Café la primeur de l’information. Allez voir ce classement, je vous dis.

 

Pour répondre honneêtement, il faut bien sûr établir sa liste de mémoire, sans compulser "La littérature mondiale pour les nuls". Le but n'est pas d'impressionner, ce n'est pas pour uin discours de réception au Prix Nobel de littérature. C'est ce à quoi je me suis tenu quand j’ai essayé d’établir mon propre classement, et j’ai eu bien du mal. D’autant plus de mal que j’avais déjà répondu à cette question, il y a longtemps, dans une interview pour un blog (un bon blog, c'est mon seul souvenir). Je n’ai pas retrouvé le blog, je n'ai pas gardé ces réponses, c’est très ennuyeux : je risque de me trouver en désaccord avec moi-même, on ne peut pas changer comme ça de livres préférés ! Tant pis, je plonge :

 

1. L’Odyssée d’Homère
Mais L’Iliade, c’est bien aussi. Un peu trop de personnages ?

2. Histoires comme ça de Rudyard Kipling
Avec surtout le prodigieux conte Le chat qui s’en va tout seul. Cela dit, toutes les nouvelles de Kipling sont belles. Et même un roman :  Kim, oh Kim !

 

3. La Bible
Pour la variété de ses techniques narratives, pour la puissance de ses personnages. Et, bien sûr, pour le contenu.

4. Les Fleurs du mal de Baudelaire
Et dire que je me suis permis d’ajouter un sonnet à l’oeuvre de Baudelaire dans mon prochain roman, « La commissaire n’aime pas les vers ». Dois-je avoir honte ? Jusqu’ici, les baudelairiens me pardonnent. Et certains s'y trompent même.

 

5. Le Livre de sable de Jorge Luis Borges
J’ai du mal à choisir : j’aimerais faire ma propre compil en piochant dans Le Livre de sable, L’Aleph, et Fictions. Je mets trois nouvelles (contes, cuentos)  au-dessus de tout : Guayaquil, La Loterie de Babylone, et L'Aleph.

 

6. Le nom de la rose d’Umberto Eco
Un livre haletant, érudit, drôle, faussement confus. Un livre borgésien. Le Pendule de Foucault est bon aussi.

 

7. Love Boat de F.S. Fitzgerald
J’aurais pu mettre Un diamant gros comme le Ritz, autre excellent recueil. Mais je n’en dirais pas autant de Gatsby le magnifique : ce roman ne me bouleverse guère. Il semble s'y livrer à un auto-pastiche.

 

8. Cent ans de solitude de Garcia Marquez
C’est là que j’ai commencé à découvrir le roman sud-américain. J’en avais lu d’autres, mais sans cette impression de découverte d’un nouveau monde.

 

9/ Quatre-vingt treize, de Victor Hugo.

D’une courte tête devant Les Misérables. Parce qu’on y trouve un peu moins de bons sentiments. Et une inoubliable description du paysan breton : « Fidèle à son Dieu, fidèle à son roi, fidèle à ses poux, il reste des heures, immobile, debout face à la grève, sombre écouteur des mers. ». Il est permis de voir les Bretons autrement, faut-il le dire.

 

10. Tartuffe, de Molière.

Et une bonne dizaine d’autres de ses pièces. Notamment Le Misanthrope et Le Bourgeois gentilhomme.

 

Et voilà, zut, c’est fini, déjà dix. J’avais prévu de citer L’Idiot, de Fédor Dostoïevsky, Tom Sawyer, de Mark Twain, Alcools d’Apollinaire, Les sept boules de cristal et le Temple du Soleil, du cher Hergé,  le cycle des Fondation, d’Asimov,  Le Voleur, de Georges Darien, et l’ensemble des nouvelles de Marcel Aymé. Et en serrant un peu, j’aurais pu glisser Les Mots, de J.P. Sartre, malgré Sartre,  Le Meilleur des mondes, d’Aldous Huxley, 1984 d’Orwell.

 

Mais là, j’arrive aux vingt, et tant pis pour...

 

 ... La terre demeure, de Georges Stewart, Dix petits nègres d’Agatha Christie, Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand, Le Procès de Kafka, Vingt mille lieues sous les mers, de Jules Verne, L’Élu, de Thomas Mann, Candide, de Voltaire, Bouvard et Pécuchet, de Flaubert, Tocaia Grande de Jorge Amado, et Romances sans paroles parmi tant d’autres recueils de Verlaine.

 

Et Shakespeare ? Oui, bien sûr ; mais ma pièce préférée du cher William, la plus shakespearienne, celle qui m'avait laissé le plus fort souvenir, « Falstaff ou Les carillons de minuit » (Chimes at midnight) n’existe pas : c’est une oeuvre d’Orson Welles, je viens de le découvrir. Finalement, Hamlet, c'était bien aussi : moins chic mais plus simple. C’est toujours piégeux, ces questionnaires....

 

Ces 10, 20, 30 livres ne sont pas forcément les plus grands monuments de la littérature, ce sont ceux que j’ai le plus aimé visiter. La plupart m'ont stupéfié. Vous pouvez continuer à fréquenter ce blog, même si vous ne les avez pas tous lus. Après tout, moi non plus, je ne les avais pas tous lus avant de les lire.

 

Et vous ? Y a -t-il un auteur dont l'absence (ou la présence) vous paraît ahurissante dans cette liste ?
Allez-y, on lance le débat. Je pars me servir un whisky pour mieux y assister. Kss, kss.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Slwcat 10/01/2010 15:17


Le cat que je suis apprécie tellement les Fleurs du Mal qu'il a poussé, sur son blog, le sacrilège jusqu'à faire ses griffes sur le paillasson de Baudelaire. Appelez une ambulance !


Georges F. 11/01/2010 13:15


Pas de batterie sur mon portable. Il ne vous reste qu'à crier fort.


Slwcat 10/01/2010 14:15


je m'aperçois avec consternation que j'ai donné à Monsieur Quichotte le titre de Dom. C'est parceque j'aime aussi lire Pérignon.


Georges F. 11/01/2010 13:16


C'est bom pour une fois.


Brigit H 10/01/2010 10:09


Et les livres de Charles Juliet ? Lambeaux ou L'année de l'éveil mériteraient de figurer dans la liste.... Des classiques d'humanité...
Vite, Charles Juliet dans la liste !


Georges F. 10/01/2010 12:22


Merci pour votre réaction. Il est intéressant de voir citer des auteurs moins connus et plus aimés.
Cela dit ... "Vite dans la liste ! ". Euh... dans la liste de qui ?
Dans cette enquête, il ne s'agissait pas de distinguer les livres méritants, simplement ceux qu'on avait préférés. Et plus précisément, ceux qu'on avait lus et préférés.
Je dois avouer que je n'ai jamais lu Charles Juliet. Mais je suis encore jeune.
En tout cas, merci pour votre apport.


Morgane 08/01/2010 18:03


C'est vrai que l'exercice est plutôt difficile et je crois que je ne pourrais pas répondre à ce genre de question. Pour ce qui est des réponses il y a de bonnes et de mauvaises surprises. Quel
bonheur de voir "Cien años de soledad" classé 6éme !! Par contre j'ai frôlé l'infarctus en constatant que les internautes préfèrent "Twilight" al "Viejo que leia novelas de amores" ou à "Alcools"
!!


Georges F. 10/01/2010 13:53



Je vous comprends, Morgane. Mais ce classement est aussi une leçon d'individualisme : on espère toujours, donc trop souvent, que chacun tende vers le même "bien". Y compris en
littérature. On espère que notre bien soit aussi celui des autres. Le choc des sincérités est alors terrible.
Mais consolez-vous en pensant qu'il y a aussi des internautes qui se demandent comment "Le vieux qui lisait des romans d'amour" ou "Alcools" peut apporter un transport
esthétique aussi puissant que Twilight..



Slwcat 08/01/2010 17:36


quand j'ai connu ma femme, je lisais La Peste. Elle ne s'est pas enfuie. Depuis, je prends tout de même des précautions: je relis Dom Quichotte dans une traduction facile et je suis de bien
meilleure humeur.


Georges F. 10/01/2010 12:12



Heureusement, lectures et fragments de vie ne sont pas forcément convergents : imaginez que je relise Cent ans de solitude....