Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Excellente) Présentation

  • : Blog de Georges Flipo, auteur
  • Blog de Georges Flipo, auteur
  • : Dans ce blog : chroniques sur l'actualité littéraire (la mienne et celle des autres), sur l'écriture, sur l'édition, sur les auteurs, et tout ce qui se réclame de lalittérature.
  • Contact

Actualité brûlante

Blog au repos

Mais rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur le site www.georges-flipo-auteur.com  

Recherche

Avant d'entrer ou de sortir

Pour une lecture plus structurée, cliquez juste en dessous : pavé "pages" ou pavé "catégories".

Pour des informations pérennes, impitoyablement classées, allez faire un saut sur mon site d'auteur

Il vient d'être entièrement remanié. Tout y est très beau, très chic. Même le chien.

Archives

Des attaches et des liens

Des blogs que je fréquente souvent ou parfois, mais avec plaisir, sans forcément y laisser de commentaires, des blogs dont le tenancier vient parfois faire un coucou en dessous de mes billets, des blogs qui aiguillent vers le mien, des blogs qui ont donné un coup de pouce à un ou plusieurs de mes livres, tout cela crée des liens.

Si vous pensez que votre absence dans cette liste est un scandale, faites un scandale. Ou, plus simple, faites-moi signe.

-------
 
813
Actu du noir (Jean-Marc Laherrère)
Actualitte.com, Nicolas
Alex (Mot à mots)
Amanda Meyre
Annick Dor
Antigone (Les écrits d’Antigone)
Armande 22,  Les livres-bonheur
Aude (Mots dits)
Balmeyer
Biblioblog (Laurence)
BibliObs
Bibliophagie (Sybilline)
Bibliosurf
Biffures chroniques
Blog de Thomas Clément
Bloghotel
Blog-o-book
Boojum
Bookingdom
Bric à book, Leiloona
Brigit Hache
BSC News
C’était demain, Dominique Boudou
Cabinet de curiosités d’Eric Poindron
Cafebook (Emma)
Calipso,
Calibre 47 (Claude Mesplède)
Calou, L’Ivre de lectures
Carnet de lectures
Carnets de Pierre
Carnets de sel (Essel)
Caro[line] 5ème de couverture, 
Catherine (La culture se partage)
Cathulu
Chaperlipopette
Chez Lo
Chiffonnette
Chimère (A livre ouvert)
Choupynette (Y'a d'la joie)
Chroniques littéraires
Clair et net
Clarinesse (L'œil du vent)
Claude Le Nocher
Clopin-clopant (Clopine)  
Comme dans un livre
Cozop
Critico-blog
CulturesFrance
Cunéipage (Cuné)
Daniel Fattore
Danielle, Maux d’auteurs
Dasola
De livres en livres
Digressions (Joseph Vebret)
Ecrivains-voyageurs
Eireann (Yvon)
Eloah (À lire, à croquer)
Emmanuelle Urien
En lisant, en voyageant, (Keisha)
Encres vagabondes, Patricia Châtel
Enna lit, Enna vit
Eric Fouassier
Espaces, CNES
Eulalie
Evene
Extra-ball, (Dorham)
Fabelire
Fabula Bovarya,
Flof 13 (Lire et délires)
Florinette, Les lectures de Florinette,
Fluctuat.net
Forum A vos plumes
Forum Tir Na N’Og et Cie
Frédérique Martin
Gaëlle Pingault
Géothèque
Géraldine (Les coups de cœur)
Gwenaelle (Skriban)
Happy Few, Fashion Victim
Hautefort, club Littérature
Hebdo des notes,
Indications
Initiales
Interlignage
Jean Calbrix
Journal  d’une lectrice (Papillon)
Kalistina
Kathel, Lettres exprès
Kheops
La bibliothèque du dolmen
La caverne d'Ankya
La cuisine des mots (Ciorane)
La Factory
La liseuse (au fil de mes lectures)
La Mère Castor
La Péniche.net ( Bureau des Arts de Sc. Po )
La pile à lire d'Hécléa
La plume et le citoyen
La Revue Littéraire (Blog Leo Scheer)
La scribouillarde
La tête dans les pages
Labyrinthes avec vue
Le bibliomane
Le blog d’Ameleia,
Le goût des livres (Aifelle)
Le retour de l'être aimé
Le Scribe
Lechoixdesbibliothécaires
Lecture & Ecriture
Lectures et autres (Sylvie)
Leo Scheer (La revue littéraire)
Les chroniques de Mandor
Les jardins d’Hélène
Les lectures de Martine,
Les livres de l'Arrajou
Les penchants du roseau
Levraoueg (La tourneuse de pages)
Librairie des voyageurs, Les 5 continents.
Lignes de fuite
L'île, la petite île
Lili (Des livres et moi)
Liliba
Lily et ses livres
Lire et délires (Flof13)
Litote en tête
Livres pour vous
Livres et Cinéma (Yohann)
Lou, My Loubook 
LVE, Lire Voir Entendre
Lyvres (Yv)
Magali Duru
Maïté Bernard (sur Bibliosurf)
Malice
Manu Causse
Marc Sefaris
Mary's colors
Maud et les mots
Mercedes G.F.
Mes lectures (Phil)
Mille et une pages (Stephie)
Miss Orchidée 
Monde du livre.com,
Mot Compte Double (Françoise Guérin)
Mots en bouche
N.U.L.L.E., Erzebeth
Nicolas Ancion
Nuit blanche
Obiwi
Oceanicus in folio
One big day
Pages à pages
Parfum de livres
Pascal, Le disque 
Pickendorf (Qui hodie agisti)
Pimprenelle
Posuto
Pralineries (Pralines)
Pr'Ose (Emma Bovary)
Prudence
Quichottine,
Quoi de 9 Cécile ?
Roseau
Rue des Livres
Salondulivre.net
Saxaoul
Scriptural (Schlabaya)
Serial lecteur
Site de Brigitte Niquet
 
Sylire
Tamara (Tamacultire)
Thaïs, Arc-en-ciel, 
Turquoise (Un moment Turquoise)
Valérie (Un fil à la page)
Vers Minuit, Franck Garot
Voyage au bout de la lettre (Pitou)

Yspaddaden

Yves Mabon, Prix Orange du Livre
Zoé Lucider
Zoridae

Copinage éhonté.

Voici une rubrique dans laquelle je présente des livres écrits par des auteurs avec lesquels j'entretiens d'amicales relations. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d'emplacement publicitaire. C'est beaucoup plus honorable, c'est du copinage. Les livres présentés dans cette rubrique ne seront pas toujours les mêmes : à défaut de renouveler mes copains, mes amis, mes relations, je vais renouveler leurs parutions.

 

Cherche-jeunes-filles-200-x315.jpg

  Le tout dernier de Françoise Guérin

virages-dangereux-copie-1.jpg

La-vieille-dame-du-riad.jpg


Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3.jpg
Tu-ne-mourras-plus-demain.jpg

 

Les pays

Moulins A paroles


L-eau-des-reves.jpg

Lotus Seven

Un homme perdu-copie-1


Langue-de-pub-copie-1.jpg

Livre-Magali-Duru.jpgLe tout dernier de Magali Duru

tous-nos-petits-morceaux.jpg

      Le tout dernier d'Emmanuelle Urien

Fouad.jpg

Dominique-Guerin.jpg

 

Quatre carnages..

 

 

 

  Teignes

 

 

 

 

Un escarpin de soie bleue

 

 

Est-ce ainsi

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 13:25

 

Je vois arriver de nombreux visiteurs avec une requête de la plus grande gravité : comment préparer un beau gâteau d’anniversaire ? Certains précisent même : original et réussi.

 

Ne cherchez plus de recette de gâteau d'anniversaire : celle proposée ci-dessous annule et remplace toutes les recettes antérieures. Virez-moi ces liens vers les sites concurrents. 

 

Oui, vous êtes bien tombés, chers visiteurs : ce blog est réputé pour ses recettes de pâtisserie.  Il est connu dans toute la blogochose par la recette de son fameux gâteau d’anniversaire-par-le-haut, contribution majeure à la gastronomie et à la littérature culinaire. Il a, accessoirement, beaucoup contribué au réchauffement des relations franco-externomongolesques. Encore plus acccessoirement, ce blog est aussi spécialiste des pantoufles et des formules d’accompagnement ( Ah les « veuillez trouver ci-joints les documents comme convenus… »). C'est peut-être moins intéressant, mais sait-on jamais. C'est aussi un blog d'écrivain à succès, mais je reste modeste. Le succès aussi. Revenons à notre sublime gâteau d'anniversaire par le haut.


gateau-anniversaire-par-le-haut.jpg

 

    Je dis bien par le haut.Tous les grands chefs le savent, le secret d’un bon gâteau d’anniversaire, c’est de commencer par le haut.

 

    La recette est très simple. Je ne vous donne pas les ingrédients, vous irez les chercher au fur et à mesure de vos besoins. En cas de manque, allez chez mon épicier tunisien : ouvert 24 h /24, il a tout, à prix compétitif face aux hyper-marchés (bon, d'accord, la compétition, il la perd, mais c'est beau d'avoir essayé). Revenons à notre sujet, revenons à la première étape, revenons au haut du haut.  


      Préparez d’abord les bougies, en y ajoutant une si la personne fêtée a moins de 20 ans, en en retranchant une par dizaine d’années de la personne fêtée si elle en a plus de 30. Oui, je sais, c'est complexe, mais c’est un usage qu’il serait malséant d’oublier. En tout cas, c’est comme ça qu’on fait pour un gâteau d’anniversaire vraiment réussi. Surtout s'il s'agit du gâteau d'anniversaire-par-le-haut.

 

Allumez les bougies dès le début de la préparation du gâteau, cela porte chance. Vous en aurez bien besoin pour la suite.

 

Sous les bougies, préparez une couche de sucre glace ou mieux, une couche de sucre fondu coloré. Bleu pour les garçons, rose pour les filles, je ne sais pas pour les je ne sais pas. Cette couche de sucre sert à recueillir la cire fondue qui ne doit pas tomber dans la pâte. De toute façon, cette couche de sucre, personne ne la mange, on la laisse sur le bord de l’assiette. A la différence du reste, bien sûr.

 

Sous la couche de sucre, vient la couche de rhubarbe. Les bâtons de rhubarbe, posés serrés, doivent être crus, bien rosés, comme une fesse de jeune fille timide. L’idéal est de les faire cueillir à la pleine lune par la jeune fille timide qui pourra ainsi comparer en permanence la validité du coloris ; cette cueillette s’effectue sans témoin – à la rigueur la personne fêtée, à condition qu’elle soit discrète. Je signale que j'ai de la rhubarbe au fond du jardin, au cas où. Et je suis très discret.

 

Sous la rhubarbe, vous disposerez une pâte molle et gluante, de couleur grisâtre et d’odeur fétide, obtenue en mélangeant quatre œufs d’oie, 215 g de maïzena, 345 g de maté (uruguayen de préférence), ajoutez-y un truc fétide ad libitum pour obtenir l’odeur requise, et deux verres de champagne. Videz cul-sec le reste du champagne, et poursuivez le travail en entonnant l’hymne national de la Mongolie Extérieure dont je rappelle les paroles ci-dessous *.

 

Dès que le champagne a fait son effet, commencez à faire n’importe quoi avec la plus grande attention. Malaxez la durée exacte, c’est essentiel. Laissez reposer et vous aussi. Quand votre sieste est achevée, mettez le tout dans un moule ennéagone. Le nanogone est toléré, faute de mieux.  Glissez le tout dans un four à chaleur tournante ; si le vôtre est un four normal, tournez le four vous-même, la chaleur tournera ipso facto. Tout cela se fera en veillant bien sûr à ce que les bougies ne s’éteignent pas. La température en degrés est la racine cubique de 9.938.375. On peut arrondir à 10.000.000, mais le calcul devient plus compliqué - c'est comme vous voulez.

 

A la fin de la cuisson, si vous êtes toujours là, ajoutez-y les deux louches de beurre clarifié, comme indiqué ci-dessus. Ah zut, à  la relecture, je n’ai plus trouvé la préparation du beurre clarifié ci-dessus. Cherchez vous-même. Si le beurre clarifié vous paraît trop gras, ne le versez pas sur le gâteau : gardez-le pour votre shampoing. Vous obtiendrez ainsi la belle chevelure soyeuse et luisante qui fait le charme des jeunes mariées de Mongolie extérieure.

 

Vous sortez le gâteau exactement dix minutes après avoir commencé à sentir l’odeur de brûlé. Ne trichez pas.

 

Bien entendu, vous ne devez pas cesser de chanter l’hymne national de la Mongolie extérieure avant la fin de la recette. En apportant à table, vous pouvez remplacer l’hymne par un « Happy birthday » du meilleur effet.

 

Ce sera même le seul bon effet du gâteau d’anniversaire apporté.

 

Après soufflement, inutile de garder les bougies du gâteau pour l’anniversaire de l’an prochain : on ne vous demandera plus jamais de préparer un gâteau d’anniversaire. On ne vous invitera même plus. Consolez-vous en vous shampouinant de beurre clarifié et en vous gorgeant de champagne. Ou vice versa, c’est selon.

 

Ah, les paroles, j'allais les oublier ! Les voici :

 

 

Dar khan manai khuvsgalt ulas
Dalaar mongolyn ariun golomtoo
Daisny khold khezeech orokhgui
Dandaa enkhzhizh uurd monkhzhene.
Refrain
Khamag delkhiin shudarga ulastai
Khamtran negdsen egneeg bekhzhuulzhee
Khatan zorig bukhii chadlaaraa
Khairtai mongol ornoo manduuliaa.
Zorigt mongolyin zoltoi arduud
Zovlong tonilgozh zhargalyg edlev
Zhargalyn tulkhuur khogzhliin tulguur
Zhavkhlant manai oron mandtugai.
Refrain

N'est-ce pas joli, poétique et entraînant ? Surtout le refrain : 
Dar khan manai khuvsgalt ulas, Dalaar mongolyn ariun golomtoo, Daisny khold khezeech orokhgui Dandaa enkhzhizh uurd monkhzhene.  Ca y est, je l'ai en tête, ce sera pour toute la journée.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

venousto 03/10/2016 18:31

phi-phi=phj-phj=phk-phk=phiphjphk=aphi+bphj+cphk+d………………….

ii=jj=kk=ijk=ai+bj+ck+d………………….

0nu=i………………..

repete le sur internet

ce sont des calcul vital

pose l'enigme phi-phi=1 a tes amis phi=?


oui je vous le dy

je ve devenyr prezydent de la terre

je suy l'unificateur universelle

Yvonne Oter 08/11/2012 19:54

Ah Georges, quel dommage ! Vous auriez publié ce billet quelques jours plus tôt, j'aurais pu utiliser la recette pour l'anniversaire de ma douce moitié ! Maintenant, il faudra attendre presqu'un an
pour la tester et, d'ici là, je risque d'avoir oublié les paroles de l'hymne national de la Mongolie Extérieure. Ce qui serait bien triste, il faut le reconnaître.

Georges F. 09/11/2012 19:19



Si vous avez oublié les paroles, vous pourrez quand même vous remémorer la musique, Yvonne. Un swing pareil, ça ne s'oublie pas.