Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Excellente) Présentation

  • : Blog de Georges Flipo, auteur
  • Blog de Georges Flipo, auteur
  • : Dans ce blog : chroniques sur l'actualité littéraire (la mienne et celle des autres), sur l'écriture, sur l'édition, sur les auteurs, et tout ce qui se réclame de lalittérature.
  • Contact

Actualité brûlante

Blog au repos

Mais rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur le site www.georges-flipo-auteur.com  

Recherche

Avant d'entrer ou de sortir

Pour une lecture plus structurée, cliquez juste en dessous : pavé "pages" ou pavé "catégories".

Pour des informations pérennes, impitoyablement classées, allez faire un saut sur mon site d'auteur

Il vient d'être entièrement remanié. Tout y est très beau, très chic. Même le chien.

Archives

Des attaches et des liens

Des blogs que je fréquente souvent ou parfois, mais avec plaisir, sans forcément y laisser de commentaires, des blogs dont le tenancier vient parfois faire un coucou en dessous de mes billets, des blogs qui aiguillent vers le mien, des blogs qui ont donné un coup de pouce à un ou plusieurs de mes livres, tout cela crée des liens.

Si vous pensez que votre absence dans cette liste est un scandale, faites un scandale. Ou, plus simple, faites-moi signe.

-------
 
813
Actu du noir (Jean-Marc Laherrère)
Actualitte.com, Nicolas
Alex (Mot à mots)
Amanda Meyre
Annick Dor
Antigone (Les écrits d’Antigone)
Armande 22,  Les livres-bonheur
Aude (Mots dits)
Balmeyer
Biblioblog (Laurence)
BibliObs
Bibliophagie (Sybilline)
Bibliosurf
Biffures chroniques
Blog de Thomas Clément
Bloghotel
Blog-o-book
Boojum
Bookingdom
Bric à book, Leiloona
Brigit Hache
BSC News
C’était demain, Dominique Boudou
Cabinet de curiosités d’Eric Poindron
Cafebook (Emma)
Calipso,
Calibre 47 (Claude Mesplède)
Calou, L’Ivre de lectures
Carnet de lectures
Carnets de Pierre
Carnets de sel (Essel)
Caro[line] 5ème de couverture, 
Catherine (La culture se partage)
Cathulu
Chaperlipopette
Chez Lo
Chiffonnette
Chimère (A livre ouvert)
Choupynette (Y'a d'la joie)
Chroniques littéraires
Clair et net
Clarinesse (L'œil du vent)
Claude Le Nocher
Clopin-clopant (Clopine)  
Comme dans un livre
Cozop
Critico-blog
CulturesFrance
Cunéipage (Cuné)
Daniel Fattore
Danielle, Maux d’auteurs
Dasola
De livres en livres
Digressions (Joseph Vebret)
Ecrivains-voyageurs
Eireann (Yvon)
Eloah (À lire, à croquer)
Emmanuelle Urien
En lisant, en voyageant, (Keisha)
Encres vagabondes, Patricia Châtel
Enna lit, Enna vit
Eric Fouassier
Espaces, CNES
Eulalie
Evene
Extra-ball, (Dorham)
Fabelire
Fabula Bovarya,
Flof 13 (Lire et délires)
Florinette, Les lectures de Florinette,
Fluctuat.net
Forum A vos plumes
Forum Tir Na N’Og et Cie
Frédérique Martin
Gaëlle Pingault
Géothèque
Géraldine (Les coups de cœur)
Gwenaelle (Skriban)
Happy Few, Fashion Victim
Hautefort, club Littérature
Hebdo des notes,
Indications
Initiales
Interlignage
Jean Calbrix
Journal  d’une lectrice (Papillon)
Kalistina
Kathel, Lettres exprès
Kheops
La bibliothèque du dolmen
La caverne d'Ankya
La cuisine des mots (Ciorane)
La Factory
La liseuse (au fil de mes lectures)
La Mère Castor
La Péniche.net ( Bureau des Arts de Sc. Po )
La pile à lire d'Hécléa
La plume et le citoyen
La Revue Littéraire (Blog Leo Scheer)
La scribouillarde
La tête dans les pages
Labyrinthes avec vue
Le bibliomane
Le blog d’Ameleia,
Le goût des livres (Aifelle)
Le retour de l'être aimé
Le Scribe
Lechoixdesbibliothécaires
Lecture & Ecriture
Lectures et autres (Sylvie)
Leo Scheer (La revue littéraire)
Les chroniques de Mandor
Les jardins d’Hélène
Les lectures de Martine,
Les livres de l'Arrajou
Les penchants du roseau
Levraoueg (La tourneuse de pages)
Librairie des voyageurs, Les 5 continents.
Lignes de fuite
L'île, la petite île
Lili (Des livres et moi)
Liliba
Lily et ses livres
Lire et délires (Flof13)
Litote en tête
Livres pour vous
Livres et Cinéma (Yohann)
Lou, My Loubook 
LVE, Lire Voir Entendre
Lyvres (Yv)
Magali Duru
Maïté Bernard (sur Bibliosurf)
Malice
Manu Causse
Marc Sefaris
Mary's colors
Maud et les mots
Mercedes G.F.
Mes lectures (Phil)
Mille et une pages (Stephie)
Miss Orchidée 
Monde du livre.com,
Mot Compte Double (Françoise Guérin)
Mots en bouche
N.U.L.L.E., Erzebeth
Nicolas Ancion
Nuit blanche
Obiwi
Oceanicus in folio
One big day
Pages à pages
Parfum de livres
Pascal, Le disque 
Pickendorf (Qui hodie agisti)
Pimprenelle
Posuto
Pralineries (Pralines)
Pr'Ose (Emma Bovary)
Prudence
Quichottine,
Quoi de 9 Cécile ?
Roseau
Rue des Livres
Salondulivre.net
Saxaoul
Scriptural (Schlabaya)
Serial lecteur
Site de Brigitte Niquet
 
Sylire
Tamara (Tamacultire)
Thaïs, Arc-en-ciel, 
Turquoise (Un moment Turquoise)
Valérie (Un fil à la page)
Vers Minuit, Franck Garot
Voyage au bout de la lettre (Pitou)

Yspaddaden

Yves Mabon, Prix Orange du Livre
Zoé Lucider
Zoridae

Copinage éhonté.

Voici une rubrique dans laquelle je présente des livres écrits par des auteurs avec lesquels j'entretiens d'amicales relations. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d'emplacement publicitaire. C'est beaucoup plus honorable, c'est du copinage. Les livres présentés dans cette rubrique ne seront pas toujours les mêmes : à défaut de renouveler mes copains, mes amis, mes relations, je vais renouveler leurs parutions.

 

Cherche-jeunes-filles-200-x315.jpg

  Le tout dernier de Françoise Guérin

virages-dangereux-copie-1.jpg

La-vieille-dame-du-riad.jpg


Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3.jpg
Tu-ne-mourras-plus-demain.jpg

 

Les pays

Moulins A paroles


L-eau-des-reves.jpg

Lotus Seven

Un homme perdu-copie-1


Langue-de-pub-copie-1.jpg

Livre-Magali-Duru.jpgLe tout dernier de Magali Duru

tous-nos-petits-morceaux.jpg

      Le tout dernier d'Emmanuelle Urien

Fouad.jpg

Dominique-Guerin.jpg

 

Quatre carnages..

 

 

 

  Teignes

 

 

 

 

Un escarpin de soie bleue

 

 

Est-ce ainsi

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 20:22
Je suis à la veille d'un tournant dans ma carrière d'auteur-blogueur. Vais-je devenir un auteur normal ou un blogueur normal ? Avant de décider, je voudrais savoir ce que ça fait de tenir un blog comme les autres. Voici donc une recette.
C'est celle du clafoutis au  poireau singulier et au maroilles, que je dédie à Balmeyer.

Les ingrédients
sont, pour 4 personnes :
- un poireau singulier, élégant, très vert pour son âge, encore vivant et frétillant de préférence, un beau morceau de fromage de maroilles (ils sont tous beaux), un quart de litre de lait concentré entier non sucré, deux oeufs de couleur mordorée, une jolie cuiller à soupe (en argent, de préférence) de farine de qualité, du sel et du poivre si vous aimez le sel et le poivre, du schmoutt si vous préférez le schmoutt. Une noix de beurre et une pincée de muscade. Vous veillerez à donner à la noix de beurre une forme de noix, car les mots ont un sens.

La recette proprement dite
: vous coupez le poireau en rondelles d'un diamètre égal au poireau initial, et vous lavez lesdites rondelles en chantant Mi Buenos Aires querido, parce qu'il n'y a pas de raison.  Dans une poêle, vous faites fondre le beurre sans le laisser roussir, vous ajoutez, trois par trois, les rondelles de poireau et vous les faites cuire très exactement (sinon l'échec est assuré) 5 minutes et 12 secondes chacune (repérez bien l'ordre de dépose des rondelles, marquez-les au besoin, à l'aide d'un feutre rouge). Salez et poivrez. Ou schmouttez.

Ensuite, dans un saladier de couleur rose et orange, importé d'Angleterre, battez les oeufs en restant insensible à leurs gémissements, battez aussi la farine, la muscade, le sel et le poivre ou le schmoutt pour leur apprendre la solidarité. Ajoutez le lait concentré. Ajoutez les rondelles de  poireau sept par sept, par ordre d'épaisseur décroissante, et mélangez bien. Chantez très fort pour ne pas entendre leurs hurlements. Un lied de Bach, de préférence. Gloria Lasso, c'est bien aussi.
Versez la préparation dans  4 ramequins complètement beurrés et répartissez dessus des dés de maroilles en entonnant "Toi tu es gai comme un Italien quand il sait qu'il aura de l'amour et du vin.." Faites cuire environ 25 minutes. Pendant les 25 minutes, rasez-vous la nuque, restez au garde-à-vous, et psalmodiez quelques émouvants chants de la Légion Etrangère. Vous veillerez à finir par le chant à  Ceux de Cameron.
Quand les clafoutis sont dorés, sortez du four et servez à vos invités. Si vous n'avez pas d'invités, laissez au four et partez en chercher dans la rue en leur promettant un festin. Quand ils arriveront, tout sera brûlé, ça leur apprendra à croire aux promesses des bateleurs de rue. N'ayez pas de regrets, de toute façon, ç'aurait été raté, car pour les 5 minutres 12 secondes, je n'étais pas sûr.
Servez de la bière pour vous faire pardonner. Bière au litre à 4°C si vos invités sont pauvres, c'est bien assez bon pour eux. La bière, c'est inratable. D'ailleurs, je pars m'en servir une pour fêter la première recette sur ce blog.
Je vous mets la photo, mais c'est brûlé. C'est pour ça que j'ai des doutes sur les 5 minutes 12 secondes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique 16/04/2009 14:41

Et si on chante faux ( ou à moité juste), je suppose que ça ne fonctionne pas...

balmeyer 09/04/2009 19:07

Georges, Bravo, je me régale rien que d'y penser ! Mais vous avez un peu trop d'auto-dérision et pas assez le souci de la "reconnaissance" pour faire un blogueur normal respectable. Vous croupirez auteur normal toute votre vie, à ce rythme.

liliba 03/04/2009 20:43

Avec une recette pareille, Maïté peut aller se rhabiller !