Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Excellente) Présentation

  • : Blog de Georges Flipo, auteur
  • Blog de Georges Flipo, auteur
  • : Dans ce blog : chroniques sur l'actualité littéraire (la mienne et celle des autres), sur l'écriture, sur l'édition, sur les auteurs, et tout ce qui se réclame de lalittérature.
  • Contact

Actualité brûlante

Blog au repos

Mais rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur le site www.georges-flipo-auteur.com  

Recherche

Avant d'entrer ou de sortir

Pour une lecture plus structurée, cliquez juste en dessous : pavé "pages" ou pavé "catégories".

Pour des informations pérennes, impitoyablement classées, allez faire un saut sur mon site d'auteur

Il vient d'être entièrement remanié. Tout y est très beau, très chic. Même le chien.

Archives

Des attaches et des liens

Des blogs que je fréquente souvent ou parfois, mais avec plaisir, sans forcément y laisser de commentaires, des blogs dont le tenancier vient parfois faire un coucou en dessous de mes billets, des blogs qui aiguillent vers le mien, des blogs qui ont donné un coup de pouce à un ou plusieurs de mes livres, tout cela crée des liens.

Si vous pensez que votre absence dans cette liste est un scandale, faites un scandale. Ou, plus simple, faites-moi signe.

-------
 
813
Actu du noir (Jean-Marc Laherrère)
Actualitte.com, Nicolas
Alex (Mot à mots)
Amanda Meyre
Annick Dor
Antigone (Les écrits d’Antigone)
Armande 22,  Les livres-bonheur
Aude (Mots dits)
Balmeyer
Biblioblog (Laurence)
BibliObs
Bibliophagie (Sybilline)
Bibliosurf
Biffures chroniques
Blog de Thomas Clément
Bloghotel
Blog-o-book
Boojum
Bookingdom
Bric à book, Leiloona
Brigit Hache
BSC News
C’était demain, Dominique Boudou
Cabinet de curiosités d’Eric Poindron
Cafebook (Emma)
Calipso,
Calibre 47 (Claude Mesplède)
Calou, L’Ivre de lectures
Carnet de lectures
Carnets de Pierre
Carnets de sel (Essel)
Caro[line] 5ème de couverture, 
Catherine (La culture se partage)
Cathulu
Chaperlipopette
Chez Lo
Chiffonnette
Chimère (A livre ouvert)
Choupynette (Y'a d'la joie)
Chroniques littéraires
Clair et net
Clarinesse (L'œil du vent)
Claude Le Nocher
Clopin-clopant (Clopine)  
Comme dans un livre
Cozop
Critico-blog
CulturesFrance
Cunéipage (Cuné)
Daniel Fattore
Danielle, Maux d’auteurs
Dasola
De livres en livres
Digressions (Joseph Vebret)
Ecrivains-voyageurs
Eireann (Yvon)
Eloah (À lire, à croquer)
Emmanuelle Urien
En lisant, en voyageant, (Keisha)
Encres vagabondes, Patricia Châtel
Enna lit, Enna vit
Eric Fouassier
Espaces, CNES
Eulalie
Evene
Extra-ball, (Dorham)
Fabelire
Fabula Bovarya,
Flof 13 (Lire et délires)
Florinette, Les lectures de Florinette,
Fluctuat.net
Forum A vos plumes
Forum Tir Na N’Og et Cie
Frédérique Martin
Gaëlle Pingault
Géothèque
Géraldine (Les coups de cœur)
Gwenaelle (Skriban)
Happy Few, Fashion Victim
Hautefort, club Littérature
Hebdo des notes,
Indications
Initiales
Interlignage
Jean Calbrix
Journal  d’une lectrice (Papillon)
Kalistina
Kathel, Lettres exprès
Kheops
La bibliothèque du dolmen
La caverne d'Ankya
La cuisine des mots (Ciorane)
La Factory
La liseuse (au fil de mes lectures)
La Mère Castor
La Péniche.net ( Bureau des Arts de Sc. Po )
La pile à lire d'Hécléa
La plume et le citoyen
La Revue Littéraire (Blog Leo Scheer)
La scribouillarde
La tête dans les pages
Labyrinthes avec vue
Le bibliomane
Le blog d’Ameleia,
Le goût des livres (Aifelle)
Le retour de l'être aimé
Le Scribe
Lechoixdesbibliothécaires
Lecture & Ecriture
Lectures et autres (Sylvie)
Leo Scheer (La revue littéraire)
Les chroniques de Mandor
Les jardins d’Hélène
Les lectures de Martine,
Les livres de l'Arrajou
Les penchants du roseau
Levraoueg (La tourneuse de pages)
Librairie des voyageurs, Les 5 continents.
Lignes de fuite
L'île, la petite île
Lili (Des livres et moi)
Liliba
Lily et ses livres
Lire et délires (Flof13)
Litote en tête
Livres pour vous
Livres et Cinéma (Yohann)
Lou, My Loubook 
LVE, Lire Voir Entendre
Lyvres (Yv)
Magali Duru
Maïté Bernard (sur Bibliosurf)
Malice
Manu Causse
Marc Sefaris
Mary's colors
Maud et les mots
Mercedes G.F.
Mes lectures (Phil)
Mille et une pages (Stephie)
Miss Orchidée 
Monde du livre.com,
Mot Compte Double (Françoise Guérin)
Mots en bouche
N.U.L.L.E., Erzebeth
Nicolas Ancion
Nuit blanche
Obiwi
Oceanicus in folio
One big day
Pages à pages
Parfum de livres
Pascal, Le disque 
Pickendorf (Qui hodie agisti)
Pimprenelle
Posuto
Pralineries (Pralines)
Pr'Ose (Emma Bovary)
Prudence
Quichottine,
Quoi de 9 Cécile ?
Roseau
Rue des Livres
Salondulivre.net
Saxaoul
Scriptural (Schlabaya)
Serial lecteur
Site de Brigitte Niquet
 
Sylire
Tamara (Tamacultire)
Thaïs, Arc-en-ciel, 
Turquoise (Un moment Turquoise)
Valérie (Un fil à la page)
Vers Minuit, Franck Garot
Voyage au bout de la lettre (Pitou)

Yspaddaden

Yves Mabon, Prix Orange du Livre
Zoé Lucider
Zoridae

Copinage éhonté.

Voici une rubrique dans laquelle je présente des livres écrits par des auteurs avec lesquels j'entretiens d'amicales relations. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d'emplacement publicitaire. C'est beaucoup plus honorable, c'est du copinage. Les livres présentés dans cette rubrique ne seront pas toujours les mêmes : à défaut de renouveler mes copains, mes amis, mes relations, je vais renouveler leurs parutions.

 

Cherche-jeunes-filles-200-x315.jpg

  Le tout dernier de Françoise Guérin

virages-dangereux-copie-1.jpg

La-vieille-dame-du-riad.jpg


Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3.jpg
Tu-ne-mourras-plus-demain.jpg

 

Les pays

Moulins A paroles


L-eau-des-reves.jpg

Lotus Seven

Un homme perdu-copie-1


Langue-de-pub-copie-1.jpg

Livre-Magali-Duru.jpgLe tout dernier de Magali Duru

tous-nos-petits-morceaux.jpg

      Le tout dernier d'Emmanuelle Urien

Fouad.jpg

Dominique-Guerin.jpg

 

Quatre carnages..

 

 

 

  Teignes

 

 

 

 

Un escarpin de soie bleue

 

 

Est-ce ainsi

25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 10:21

Dans la série "Du côté d'ailleurs", aujourd'hui Mot Compte Double

 

 

Quand, il y a une trentaine de mois, mon amie et néanmoins brillante nouvelliste Françoise Guérin m’a parlé de créer une sorte de blog carrefour, où seraient invités quelques chroniqueurs qu’elle avait croisés au hasard des concours de nouvelles et des échanges qui s’ensuivaient, j’ai tout de suite senti venir le coup foireux. Surtout quand elle m’a proposé de figurer parmi ses premiers chroniqueurs.

Je lui ai donc expliqué délicatement qu’il s’agissait d’un projet très ambitieux, nécessitant beaucoup de travail d’écriture, d’organisation, beaucoup d’énergie parfois dépensée en vain. Un projet élitiste, qui n’attirerait que les meilleurs au petit dam des autres. Un projet dont la notoriété se construirait lentement, très lentement, si tout le monde se donnait assez de mal pour y contribuer. Un projet qui que dont cependant mais.

Bref, dans ma dialectique, un projet qu’il fallait s’empresser de ranger dans un tiroir dont on s’empresserait de perdre la clef.

Mais Françoise n’entre pas dans les entrelacs de ma dialectique : elle n’a jamais le temps d’écouter ceux qui l’incitent à ne pas se précipiter.

Le temps de dire ouf, Mot Compte Double était sur les rails.

Françoise y lance régulièrement des thèmes de chroniques auxquelles les motcomptedoublistes sont invités à contribuer. Et le résultat est réjouissant. On y lit des billets imperturbablement délirants de Xavier Garnerin, des poèmes d’Yvonne Le Meur-Rollet , des jeux littéraires érudits de Monique Coudert, des brèves ou longues d’auteurs comme Magali Duru, Valérie Allam, Alain Emery, Joël Hamm, salut Joël, Franck Garot, alors, cette partie d’échecs ?  et euh, zut, les noms m’échappent, ah si, bien sûr, comment allais-je laisser échapper Emmanuelle Urien, elle aurait dû être la première, c’est d’ailleurs elle qui fut la toute première chroniqueuse, si ma mémoire est bonne, et Clopine Trouillefou, la douce Clopine, et évidemment  la chère Annie Mullenbach-Nigay, ça va, Annie ? Jean-Paul Lamy, Christine Jeanney mais comme on l’aime, on dit aussi Kiki Posuto, et là je vais devoir aller sur MCD pour compléter car il y en a d’autres que j’oublie, et des bons pourtant, ah oui, bien sûr, Jean Calbrix, Désirée Boillot, hein, quand je vous disais que c’était des bons, Ernest Brooms, Vincent Garand. Sans oublier Régine Garcia, Zilber Karevski, Laurence Marconi, Jim Morin et Hélène Ramdani, avec en point d’orgue Gaëlle Pingault, que je vous ai présentée récemment, je ne vais quand même pas passer ma vie à la présenter, même si c’est un plaisir.

Relisez cette liste, on dirait une académie française en moins bicornue (mais oui, pas de s, il est idiot ce correcteur d’orthographe, c’est fait exprès, il me gâche mes effets).

Beaucoup de ces chroniqueurs ont leur propre blog, mais cela ne les empêche pas d’aller bloguer sur Mot Compte Double.

Belle liste, donc. Il y manque deux noms, le mien et celui de Françoise Guérin. Le mien, je ne le présente plus, ça commence à bien faire. Et Françoise Guérin. Françoise Guérin !

Si vous n’avez jamais croisé Françoise Guérin, c’est que vous vivez reclus : elle est partout, elle mène quatre vies de front : mère de famille (si, si, ça compte pour une vie, c’est même la plus chargée, notamment quand on revient des courses chez Auchan), auteur de nouvelles (et là, elle triche : à l’époque où elle me piquait régulièrement mes podiums dans les concours de nouvelles, elle les écrivait en poussant son caddy dans les allées de son Auchan ; moi, quand j’écris, même le ronronnement de mon PC ou les pas du chat me perturbent), de nouvelles, disais-je, et de roman (elle a obtenu le Prix du Premier Roman Policier au festival de Cognac). Tout ça, elle le publie, et bien, mais ça ne compte pas pour une vie, c’est juste du bouclage de dossiers, presque de l’après-vente. Sa troisième vie, c’est le travail, mais je ne sais pas si j’ai le droit d’en parler. Disons que ça concerne un truc qui commence par psy. Et comme ça ne lui suffisait pas, elle fait aussi, en parallèle, des études, du lourd, du sérieux,  elle fait ça à l’âge où elle pourrait être la maman des autres étudiants, non, j’exagère, c'était pourv rire, Françoise, juste la grande sœur. J’ai compté, ça fait bien quatre vies. Mais comme elle, elle ne compte pas, elle en a ajouté une cinquième : tenancière de Mot Compte Double.

Je l’aime bien, Françoise. J’aimerais avoir le temps de le lui dire, mais elle n’aurait pas le temps d’écouter. Si vous allez chez elle, dites-le-lui de ma part.

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges F. - dans Du côté d'ailleurs
commenter cet article

commentaires

Françoise 04/03/2009 20:51

Sylvie oublie de dire qu'elle a enregistré la toute première nouvelle de "Un dimanche au bord de l'autre" que vous pourrez donc découvrir, demain soir, en version audio sur MOT COMPTE DOUBLE. C'est d'ailleurs, je crois, en allant sur MCD écouter une de tes nouvelles, Georges, que Sylvie a découvert quelle bande d'auteurs foutraques et pleins d'énergie squattait ce site. Tu as donc bien, entre autres, tracé un chemin jusqu'à moi. Alleluia, si j'ose m'exprimer ainsi ! Rendez-vous demain jeudi sur MCD pour découvrir la voix de Sylvie...

Georges F. 07/03/2009 08:45


>> Et voilà, il se confirme que je suis le chemin qui mène à Françoise ! Je vais installer un péage.
Je vous recommande d'aller écouter cette nouvelle sur MCD. Tiens, je vais faire un billet là-dessus.


Renaud Brébant 03/03/2009 14:16

"Frapper à la porte des éditeurs avec un recueil de poèmes, c'est du pur héroïsme. Pourquoi ne les publiez-vous pas sur internet ? Vous y serez plus lu."

Oh, c'est déjà fait bien sûr, entre autres à l'adresse dissimulée derrière mon patronyme et sur celle en lien à droite de la page. Comme tout écriveur, je ne peux m'empêcher de rêver à un livre, un véritable objet qui passe de mains en mains, s'écorne, bref, existe. Cela dit je suis bien conscient de la confidentialité de la poésie et des difficultés que représente sa promotion pour un éditeur.

Georges F. 03/03/2009 23:06


>> Pour vous, je veux bien essayer d'écorner l'écran de mon PC, mais ce sera peu...


sylvie 01/03/2009 11:39

Moi aussi j'ai découvert Françoise Guérin et Mots compte double, mais c'était déjà grâce à vous... c'est en faisant un billet sur "la diablada" que j'ai découvert ses articles et son blog collectif qu'elle administre avec un enthousiasme communicatif et débordant...
Votre billet ne m'étonne pas du tout, je l'imaginais déjà un peu comme vous la décrivez... Pleine d'énergie à revendre qui se transforme en projets multiples à boucler, vite, pour passer à un autre... j'adore découvrir des textes sur Mots compte Double... J'ai déjà bien aimé le dernier titre paru de Françoise Guérin : Un dimanche au bord de l'autre, et j'ai en projet de lire à la vue à la mort depuis pas mal de temps... tout comme votre étage de dieu, soit dit en passant... Mais ces deux derniers titres ne sont pas encore dans ma pal..

Georges F. 02/03/2009 22:03


c, Sylvie, que vous me faites plalsir : je suis la voie qui mène à Françoise Guérin. Es-ce qu'elle va se rendre de ça ? Qui le lui dira ?


Renaud Brébant 28/02/2009 14:42

En effet ce concours à été un déclencheur, j'ai toujours écrit mais c'est à la suite de "Train d'enfer" que j'ai commencé à croire que ça pouvait intéresser quelqu'un. L'année suivante, j'ai remporté le premier prix du concours de la Maison de la Francité, ce qui m'a convaincu de continuer. En ce moment je travaille (comprendre : je m'arrache les cheveux) sur un premier roman et je frappe à la porte des éditeurs avec un recueil de poèmes, je n'ai pas encore de quoi constituer un recueil de nouvelles digne de ce nom. Merci du conseil, je vais examiner ceci de plus près !

Georges F. 01/03/2009 08:52


>> Frapper à la porte des éditeurs avec un recueil de poèmes, c'est du pur héroïsme. Pourquoi ne les publiez-vous pas sur internet ? Vous y serez plus
lu.


Renaud Brébant 27/02/2009 12:45

Bonjour, tout d'abord pardonnez-moi ce commentaire qui n'a que peu de rapport avec le billet. Je vous ai croisé à l'occasion d'un concours de nouvelles organisé par Le festival du film fantastique (Bruxelles) sur le thème "Train d'enfer", j'avais alors quatorze ou quinze ans et le jury m'avait offert la cinquième place (chez les 12-18) malgré un texte criblé de fautes d'orthographes. Quant à vous, vous aviez fait l'unanimité avec votre texte "La Diablada". J'ai acheté aujourd'hui le recueil éponyme, je suis heureux de constater que vous êtes toujours en activité, c'est le moins qu'on puisse dire. A présent j'ai 21 ans et comme beaucoup je suis à la recherche d'un éditeur, vos articles sur le sujet sont particulièrement précieux. Bonne continuation et bonne journée !

Georges F. 28/02/2009 12:15


>> Bonjour Renaud : votre billet m'a fait un réel plaisir, par les souvenirs qu'il a remués. Pour vous comme pour moi, ce concours aura donc été important
dans notre carrière. C'était le premier "gros" concours que je gagnais - il y en avait eu des plus petits. Et surtout, c'était la première fois qu'une de mes nouvelles était lue en public par un
bon comédien (Pezzinotti), et publiée le lendemain dans un grand quotidien (La Libre Belgique. Bon courage dans votre recherche d'éditeurs. Si vous restez fidèle à la nouvelle, je vous signale
qu'en Belgique, Quadrature fait de l'excellent travail.