Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Excellente) Présentation

  • : Blog de Georges Flipo, auteur
  • Blog de Georges Flipo, auteur
  • : Dans ce blog : chroniques sur l'actualité littéraire (la mienne et celle des autres), sur l'écriture, sur l'édition, sur les auteurs, et tout ce qui se réclame de lalittérature.
  • Contact

Actualité brûlante

Blog au repos

Mais rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur le site www.georges-flipo-auteur.com  

Recherche

Avant d'entrer ou de sortir

Pour une lecture plus structurée, cliquez juste en dessous : pavé "pages" ou pavé "catégories".

Pour des informations pérennes, impitoyablement classées, allez faire un saut sur mon site d'auteur

Il vient d'être entièrement remanié. Tout y est très beau, très chic. Même le chien.

Archives

Des attaches et des liens

Des blogs que je fréquente souvent ou parfois, mais avec plaisir, sans forcément y laisser de commentaires, des blogs dont le tenancier vient parfois faire un coucou en dessous de mes billets, des blogs qui aiguillent vers le mien, des blogs qui ont donné un coup de pouce à un ou plusieurs de mes livres, tout cela crée des liens.

Si vous pensez que votre absence dans cette liste est un scandale, faites un scandale. Ou, plus simple, faites-moi signe.

-------
 
813
Actu du noir (Jean-Marc Laherrère)
Actualitte.com, Nicolas
Alex (Mot à mots)
Amanda Meyre
Annick Dor
Antigone (Les écrits d’Antigone)
Armande 22,  Les livres-bonheur
Aude (Mots dits)
Balmeyer
Biblioblog (Laurence)
BibliObs
Bibliophagie (Sybilline)
Bibliosurf
Biffures chroniques
Blog de Thomas Clément
Bloghotel
Blog-o-book
Boojum
Bookingdom
Bric à book, Leiloona
Brigit Hache
BSC News
C’était demain, Dominique Boudou
Cabinet de curiosités d’Eric Poindron
Cafebook (Emma)
Calipso,
Calibre 47 (Claude Mesplède)
Calou, L’Ivre de lectures
Carnet de lectures
Carnets de Pierre
Carnets de sel (Essel)
Caro[line] 5ème de couverture, 
Catherine (La culture se partage)
Cathulu
Chaperlipopette
Chez Lo
Chiffonnette
Chimère (A livre ouvert)
Choupynette (Y'a d'la joie)
Chroniques littéraires
Clair et net
Clarinesse (L'œil du vent)
Claude Le Nocher
Clopin-clopant (Clopine)  
Comme dans un livre
Cozop
Critico-blog
CulturesFrance
Cunéipage (Cuné)
Daniel Fattore
Danielle, Maux d’auteurs
Dasola
De livres en livres
Digressions (Joseph Vebret)
Ecrivains-voyageurs
Eireann (Yvon)
Eloah (À lire, à croquer)
Emmanuelle Urien
En lisant, en voyageant, (Keisha)
Encres vagabondes, Patricia Châtel
Enna lit, Enna vit
Eric Fouassier
Espaces, CNES
Eulalie
Evene
Extra-ball, (Dorham)
Fabelire
Fabula Bovarya,
Flof 13 (Lire et délires)
Florinette, Les lectures de Florinette,
Fluctuat.net
Forum A vos plumes
Forum Tir Na N’Og et Cie
Frédérique Martin
Gaëlle Pingault
Géothèque
Géraldine (Les coups de cœur)
Gwenaelle (Skriban)
Happy Few, Fashion Victim
Hautefort, club Littérature
Hebdo des notes,
Indications
Initiales
Interlignage
Jean Calbrix
Journal  d’une lectrice (Papillon)
Kalistina
Kathel, Lettres exprès
Kheops
La bibliothèque du dolmen
La caverne d'Ankya
La cuisine des mots (Ciorane)
La Factory
La liseuse (au fil de mes lectures)
La Mère Castor
La Péniche.net ( Bureau des Arts de Sc. Po )
La pile à lire d'Hécléa
La plume et le citoyen
La Revue Littéraire (Blog Leo Scheer)
La scribouillarde
La tête dans les pages
Labyrinthes avec vue
Le bibliomane
Le blog d’Ameleia,
Le goût des livres (Aifelle)
Le retour de l'être aimé
Le Scribe
Lechoixdesbibliothécaires
Lecture & Ecriture
Lectures et autres (Sylvie)
Leo Scheer (La revue littéraire)
Les chroniques de Mandor
Les jardins d’Hélène
Les lectures de Martine,
Les livres de l'Arrajou
Les penchants du roseau
Levraoueg (La tourneuse de pages)
Librairie des voyageurs, Les 5 continents.
Lignes de fuite
L'île, la petite île
Lili (Des livres et moi)
Liliba
Lily et ses livres
Lire et délires (Flof13)
Litote en tête
Livres pour vous
Livres et Cinéma (Yohann)
Lou, My Loubook 
LVE, Lire Voir Entendre
Lyvres (Yv)
Magali Duru
Maïté Bernard (sur Bibliosurf)
Malice
Manu Causse
Marc Sefaris
Mary's colors
Maud et les mots
Mercedes G.F.
Mes lectures (Phil)
Mille et une pages (Stephie)
Miss Orchidée 
Monde du livre.com,
Mot Compte Double (Françoise Guérin)
Mots en bouche
N.U.L.L.E., Erzebeth
Nicolas Ancion
Nuit blanche
Obiwi
Oceanicus in folio
One big day
Pages à pages
Parfum de livres
Pascal, Le disque 
Pickendorf (Qui hodie agisti)
Pimprenelle
Posuto
Pralineries (Pralines)
Pr'Ose (Emma Bovary)
Prudence
Quichottine,
Quoi de 9 Cécile ?
Roseau
Rue des Livres
Salondulivre.net
Saxaoul
Scriptural (Schlabaya)
Serial lecteur
Site de Brigitte Niquet
 
Sylire
Tamara (Tamacultire)
Thaïs, Arc-en-ciel, 
Turquoise (Un moment Turquoise)
Valérie (Un fil à la page)
Vers Minuit, Franck Garot
Voyage au bout de la lettre (Pitou)

Yspaddaden

Yves Mabon, Prix Orange du Livre
Zoé Lucider
Zoridae

Copinage éhonté.

Voici une rubrique dans laquelle je présente des livres écrits par des auteurs avec lesquels j'entretiens d'amicales relations. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d'emplacement publicitaire. C'est beaucoup plus honorable, c'est du copinage. Les livres présentés dans cette rubrique ne seront pas toujours les mêmes : à défaut de renouveler mes copains, mes amis, mes relations, je vais renouveler leurs parutions.

 

Cherche-jeunes-filles-200-x315.jpg

  Le tout dernier de Françoise Guérin

virages-dangereux-copie-1.jpg

La-vieille-dame-du-riad.jpg


Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3.jpg
Tu-ne-mourras-plus-demain.jpg

 

Les pays

Moulins A paroles


L-eau-des-reves.jpg

Lotus Seven

Un homme perdu-copie-1


Langue-de-pub-copie-1.jpg

Livre-Magali-Duru.jpgLe tout dernier de Magali Duru

tous-nos-petits-morceaux.jpg

      Le tout dernier d'Emmanuelle Urien

Fouad.jpg

Dominique-Guerin.jpg

 

Quatre carnages..

 

 

 

  Teignes

 

 

 

 

Un escarpin de soie bleue

 

 

Est-ce ainsi

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 17:44

Mélangez le tout un certain temps, et mâchouillez lentement.

 

Être auteur, un métier difficile ? Ha, ha, ha ! Mais non, ce n’est rien du tout, il suffit d’écrire ce qui vous passe par la tête, d’ajouter quelques adjectifs rares pour faire plus chic, de vérifier les fautes d’orthographe, puis, tout bien réfléchi, d’enlever les adjectifs rares pour faire moins pédant.

 

Le seul truc complexe, dans le métier d’auteur, c’est d’en parler. Parler d’une œuvre, ce n’est déjà pas facile. Mais parler de plusieurs en même temps, c’est à vous décourager de les écrire. C’est un peu comme danser le tango et la salsa durant les mêmes trois minutes. C’est ce que je fais depuis trois jours, en y ajoutant le rock et la valse.

 

Mardi, je viens devant la force de vente Volumen qui travaille pour mon second éditeur, le Castor Astral. Deux réunions consécutives (une devant la force de vente du circuit « grandes enseignes », une autre devant celle spécialisée en librairies indépendantes). Il s’agit de présenter mon prochain roman « Le film va faire un malheur », qui sortira en fin décembre. Il est peut-être un peu tôt pour que je vous en dise du bien ; mais, en ce qui concerne les équipes de la force de vente, ça devenait urgent. Il y a déjà un an que j’ai bouclé ce roman, avant Qui comme Ulysse. Il est écrit dans un registre différent : humour noir, description féroce des mondes du cinéma et de la publicité. Le hic, c’est que je ne l’ai plus suffisamment en tête pour bien en causer : je parle de deux personnages principaux, alors qu’il y en a trois. Heureusement, mon éditeur me souffle « Clara ». Ah, oui, bien sûr, Clara ! Et voilà qu’on reparle, dans la foulée, du premier roman, « Le Vertige des auteurs » qui n’a pas mal marché. Ne pas s’embrouiller, rester calme. Ce n’est pas si facile quand vingt commerciaux vous fixent avec l’œil gentiment inquiet d’un jury de doctorat.

 

Mercredi, longue interview radio à Lille, pour le lancement de « Qui comme Ulysse », avec la journaliste de France-Bleu Nord, Agnès Delbarre. Elle a beaucoup aimé, ce qui crée une bonne ambiance : comment peut-on faire la gueule à une journaliste qui non seulement a bien aimé, mais a bien lu et bien compris l’œuvre de l’auteur ? Excellente intervieweuse qui me met tellement à l’aise que je me crois constamment en train de prendre un café avec elle. Nous avons ainsi devisé gaiement durant trois quarts d’heure. Elle va devoir monter tout ça en un quart d’heure et je lui souhaite bien du plaisir : finalement, j’ai bien fait de devenir écrivain plutôt que journaliste.

 

Jeudi, interview-présentation au Furet du Nord devant une assistance d’environ 10.000 personnes (je ne saurai jamais le nombre exact, je ne regardais que le premier rang ; et plus exactement la dame rousse qui me souriait mais ne m’a même pas demandé de dédicace en partant, à moi qui lui rendais ses sourires, c’était bien la peine !). Frédéric Launay, le journaliste, a le chic pour poser des questions imprévues, très rebondissantes. Mais voilà, une de ses premières questions parle de mon second recueil, « L’Étage de Dieu », consacré au monde de l’entreprise, qu’il avait apprécié, a-t-on idée ! Et là, le vide total, j’ai beaucoup de mal à rebondir. Ça repart : avec Frédéric Launay, la seule attitude jouable, c’est de rester sincère, naturel, ce que je fais… je suis donc complètement inintéressant. Pour capter le public, je dois être biaiseux et dissimulateur, comme je le fais aujourd'hui dans ces lignes, ça marche beaucoup mieux.

 

Et en fin d’interview, une gentille voix dans la salle me demande… ce que je suis en train d’écrire en ce moment. Séquence charleston !

 Tout ça pour vous dire que, durant ces trois jours, je n’ai vraiment pensé qu’à une chose : la page où je vous expliquerai ma stratégie bloguesque (séquence mambo). Je commence à y voir plus clair, c’est terrifiant. Ce sera l’objet d’un prochain billet, le suspense est insoutenable.

 

Je ne savais comment illustrer ce billet, alors j’ai ajouté le visuel de la couverture de La Diablada. Comme je n’en avais pas parlé dans ce billet, vous auriez pu vous inquiéter. Séquence fox-trot.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La lectrice du Nord Est 29/09/2008 18:55

Si vous souhaitez que je me défroisse et que vous m'appelez "Pau", je n'ai plus qu'à aller me faire faire un lifting - ce qui n'est pas une suggestion très galante, vous en conviendrez.
Décidément, vous ne flattez pas vos lectrices dans le sens du poil, aussi bien épilé qu'il fût.
Votre non-stratégie marketing fonctionne donc bien, oserai-je dire que c'est pour ça qu'on vous aime ?!?
Bien à vous,

La lectrice du...

Georges F. 30/09/2008 07:14



>> ...Non, non, Pau, c'est un diminutif de Paula, c'est plus mignon. Tandis que Clermont-Ferrand, comme diminutif, c'est d'un usage très limité.  Bien
à vous. L'auteur du sud-ouest.



rene 29/09/2008 10:35

Georges, je vois bien le programme PaN (Place aux Nouvelles) 2009 ce sera:
. Georges F: le premier tango à Lauzerte puis
. conception de la choré (comme dit ma fille) de la Flipada (Star HakA en Ovalie ?) sur musique d'Emmanuelle U et Manu C
On a en prime un répertoire de danses Occitanes (dont le brise-pieds) dans lequel on peut puiser ... tu chanteras La Cumparsita puis A Medialuz ... et on vote par SMS ... un plan com s'il en est !

Georges F. 30/09/2008 07:05


>> ... Bien entendu, René, tu fais couvrir de parquet la Place des Cornières : je danse le tango très glissé.


La lectrice du Nord Est 28/09/2008 21:44

M'enfin, cessez de m'appeler Cherleville- Mézières !
Ca fait déjà 2 fois !
Alors que je suis de Dijon.
Faudrait voir à pas froisser son (futur) lectorat, hein ?!?

Bien à vous,
La lectrice du Nord Est

Georges F. 29/09/2008 07:36



Ciel, je suis en train de perdre ma seule future lectrice dijonnaise ! Ma place sur la table "sélection rentrée littéraire" de la Cnaf de Dijon est en péril
! Mes piteuses excuses, défroissez-vous ! Restez, restez, je vous promets de m'abstenir désormais de telles familiarités.
C'est votre nom qui m'a trompé : au Nord-Est, je ne voyais que Charleville-Mézières. J'avais parlé trop vite : Dijon, c'est aussi au Nord-Est, c'est évident, il suffit de regarder une carte.
Reste à savoir au nord-est de quoi. Je vous plusieurs possibilités en fixant l'azimut 225 : Vichy, Clermont-Ferrand, Brive, Agen et Pau. C'est joli, Pau. Cela vous ennuie, que je vous appelle Pau
?



nathalie 28/09/2008 18:29

J'ai écrit mon premier commentaire trop vite, car par "auteurs" j'entendais "livres", oui, tout à fait.
Ce que vous dites sur le magazine "lire" m'interpelle. Ce matin, justement, je suis tombée sur un blog, par hasard.
La blogueuse présentait un bouquin et disait l'avoir acheté pour son auteure (je tairai son nom) car c'est une belle femme et que le physique, pour un(e) auteur(e), c'est important. ^^
On ne nous donne rien de plus que ce que "nous" voulons... hélas.

GF 28/09/2008 18:56



Hélas ! C'est décidé, dès mon vingt millière exemplaire vendu, je file dépenser mes droits d'auteur chez le chirurgien esthétique.



Françoise 28/09/2008 11:08

La Flipada ! Jolie trouvaille, Marco !

GF 28/09/2008 12:48


 >> Marco n'a trouvé qu'une partie de la trouvaille : il n'a pas expliqué comment ça se danse.